banniere+slide

dimanche 26 mai 2013

15 - Le dit du condamné



 
Un beau jour, le vieux conseiller
s’isola dans la montagne,
et se mit à parler au vent,
aux arbres, aux plantes, aux herbes,
et même aux insectes qui passaient par là.

Et tous à la cour le trouvèrent bien fou,
de parler comme ça tout seul,
sans personne pour l’écouter,
lui qui pendant si longtemps avait eu
l’oreille du roi.

Il ne fallut pas longtemps
pour que le nouveau conseiller,
s’en vienne de manière tout à fait hypocrite
à la tête d’un petit comité,
le questionner sur ses nouvelles habitudes.

Et tandis qu’il devinait la moquerie
et le mépris
derrière les sourires entendus,
le vieux sage répondit :

« Notre temps s’achève,
il me suffit de vous regarder
pour m’en convaincre.
L’homme a perdu le sens des choses
et bientôt il ne sera plus,
je le sais.

Mais la vie continuera,
Comme elle l’a toujours fait.
Sous quelle forme en revanche,
Je ne saurais le dire.


Alors demande-toi qui est le plus fou :
Celui qui enseigne au condamné,
ou celui qui plante le germe de sa pensée
dans le cœur du prochain roi de la Terre ? »

Le dit du condamné
T.R.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire