banniere+slide

lundi 29 avril 2013

12 - Le dit de Wang

 
"Il était une fois, dans la contrée de Wang,
une jeune fille qui exécrait la médiocrité,
au point de fuir autant qu’elle le pouvait
tout contact avec la masse grossière
des gens de la ville.

Parfois néanmoins, les nécessités de la vie
la poussaient à sortir.
Elle passait alors des heures à se préparer,
à travailler son apparence dans les plus fins détails
comme un peintre sa plus belle toile,
avant d’oser paraître en public.

Et, quand enfin elle sortait,
tout le monde ne voyait que
la beauté parfaite de son maquillage.
Les femmes se retournaient sur son passage,

et aucun des hommes,
qui pourtant la couvaient de regards avides,
ne se risquaient à l’approcher,
de peur d’effacer, par un mouvement malencontreux,
la fragile évanescence de son teint de porcelaine.

Alors tous oubliaient la personne derrière le masque,
l’horrible et banale personne qu’elle était,
et c’est exactement ce qu’elle voulait."



Le dit de Wang
T.R.





On va finir par appeler ça la fabulette du lundi, si je continue à être toujours en retard. Bref, pour la première fois, je suis parti d'un dessin de Julie, et non l'inverse,  pour écrire le texte.  L'expérience a été vraiment amusante, je pense qu'on va en refaire d'autres comme ça.
à dimanche (ou lundi ?) prochain !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire